30.05
08:18

Le narcotrafic en Belgique pèserait 30 milliards d'euros

C'est une information du journal L'Echo. Un rapport de la cellule anti-blanchiment belge estime les montants générés par le narcotraffic dans notre pays à 30 milliards d'euros.

Des dizaines de secteurs ont l"obligation de signaler les transactions financières suspectes à la justice belge. En 2019, cette dernière avait plus de mille dossiers ouverts, couvrant le narcotrafic mais également l'évasion fiscale ou encore la fraude sociale. 

Sur ces mille et quelques dossiers, seulement 127 concernent le narcotrafic pour un montant total de 11,5 millions d'euros rapporte l'Echo. Les sources principales de signalement de transactions suspectes sont les banques, Bpost, ou encore les notaires. 

 

D'où vient ce chiffre ? 

Le trafic de drogue évolue dans des zones d'ombres difficile à contrôler pour les autorités. Ce chiffre ne représente qu'une estimation car il est actuellement impossible de connaître avec précision les montants liés à ce trafic.

Il se base sur les quantités de cocaïne saisie dans notre pays. En 2019, les saisies à Anvers ont atteint le chiffre record de 61,8 tonnes dont la valeur est estimée à plus de 3 milliards d'euros. Or, selon ce même rapport, on estime que les saisies ne représentent dans le meilleur des cas que 10% de la marchandise réellement en circulation, d'où le chiffre de 30 milliards d'euros. C'est infiniment plus que les 11,5 millions actuellement examinés par la justice belge.

La différence semble s'expliquer par l'existence de canaux de blanchiment qui permettent à ces montants de passer sous le radar des autorités belges. 

LN24

 

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article