25.05
08:51

Taxer plus les riches ? "Souvent, c'est la classe moyenne qui paye"

Egbert Lachaert, nouveau président de l’Open VLD, était l'invité de Martin Buxant dans la Matinale LN24.  

Egbert Lachaert a été élu vendredi dès le premier tour à la présidence de l’Open VLD. Une surprise pour le chef de groupe à la Chambre qui ne s'attendait pas à recevoir autant de voix (61 %). "Un scénario de rêve ! C'est un mandat très clair de nos membres donc je suis très content."

Même s'il assure que le libéralisme ne se limite pas à ce domaine, le nouveau président juge que le domaine socio-économique est très important pour faire son parti. 

Avec la crise du coronavirus, Egbert Lachaert redoute de nombreuses faillites et pertes d'emplois. Il plaide pour un pacte "qui donne de l'oxygène à l'économie mais il y a aussi des conséquences sociales qu'on doit résoudre pour ceux qui sont dans l'insécurité. Là, il y a un programme à chercher largement entre plusieurs partis.

Le nouveau président de l’Open VLD concède qu'il faut injecter de l'argent dans certains secteurs pour la survie de l'économie. Mais, il veut se montrer prudent et ne pas jeter l'argent par la fenêtre. Il ne voudrait pas que les mesures prises aujourd'hui coûtent encore plus d'argent à l'avenir. En tant que libérale, il s'oppose à l'augmentation de taxes dans le pays qui impacterait lourdement la classe moyenne selon lui. 

 

 

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article