21.05
09:44

Violences conjugales: une aide supplémentaire via les pharmacies

Les appels à l'aide suite à des violences conjugales et intra-familiales se sont multipliés au cours du confinement. Dans certaines communes belges, ce sont les pharmacies qui viennent en aide à ces personnes.

Plusieurs communes dans le pays ont pris des mesures pour répondre à la détresse des femmes pendant le confinement. Le CPAS de la ville de Mons, entre autres, a proposé que les pharmacies deviennent un relais d'appel à l'aide supplémentaire. 

Margaux De Ré, députée Ecolo, souligne que le modèle existe déjà ailleurs. Les écologistes ont déposé une résolution demandant d'inclure officiellement les pharmacies dans le dispositif d'alerte.

LN24

 

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article