18.05.20
13:59

Suspension du délai de préavis : "On change les règle du jeu en cours de match"

Grâce à la "procédure corona", le chômage temporaire ne suspend pas le délai de préavis. Mais machine arrière la semaine dernière: la commission des Affaires sociales a approuvé une proposition de loi du sp.a qui suspend les délais de préavis en cas de licenciement d’un travailleur. Inaudible, pour l'UCM, rejointe par la FEB dans son analyse.

"On ne peut ni entendre, ni comprendre cela. A partir du moment où l'employeur a pris une décision avec certaines règles, elles doivent s'appliquer jusqu'à la fin du délai de préavis. On ne peut pas revenir là-dessus," a réagi Clarisse Ramackers, directrice d'études à l'UCM, sur le plateau de notre édition spéciale. 

 

"Il faut aussi se rendre compte que les indemnités de préavis vont être un réel problème dans le cadre de la relance. Il y a des employeurs qui ne vont pas pouvoir garder l'entièreté de leur personnel et qui vont se retrouver avec un gros souci de payer l'indemnité de licenciement. On va devoir trouver des outils qui permettent d'aider ces entrepreneurs, sinon les entreprises risquent de faire faillite. Il faut vraiment qu'on objective cette question, sans pénaliser le travailleur."

Partager cet article