16.05
17:43

Les infirmiers tournent le dos à Sophie Wilmès

Accueil glacial ce samedi pour la Première ministre, en visite non-officielle à l'hôpital Saint-Pierre de Bruxelles.

Le personnel de l'hôpital Saint-Pierre de Bruxelles a réservé un accueil glacial ce samedi à la Première ministre. Sophie Wilmès était en visite non-officielle à l'hôpital, au cœur de la lutte contre le Covid-19. Mais à son arrivée, les infirmiers et urgentistes avaient choisi de tourner le dos à la cheffe du gouvernement, "comme les politiques qui tournent le dos à nos appels à l’aide". Ils protestent ainsi contre les coupes budgétaires dans le domaine des soins de santé, du temps où elle était ministre du Budget.

"J'ai envie d'apporter un message d'apaisement," a réagi Sophie Wilmès au micro de la RTBF. "Je ne conçois pas, en aucune manière, que l'après-crise soit ramené à ce qui avait avant. Il faudra structuraliser la revalorisation du métier d'infirmier, c'est une certitude."

La Première ministre s'est ensuite rendue à l'hôpital Chirec-Delta pour une visite plus calme cette fois. Il s'agissait là des premières visites de Sophie Wilmes dans des hôpitaux depuis le début de la crise. 

 

 

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article