16.05.20
17:43

Les infirmiers tournent le dos à Sophie Wilmès

Accueil glacial ce samedi pour la Première ministre, en visite non-officielle à l'hôpital Saint-Pierre de Bruxelles.

Le personnel de l'hôpital Saint-Pierre de Bruxelles a réservé un accueil glacial ce samedi à la Première ministre. Sophie Wilmès était en visite non-officielle à l'hôpital, au cœur de la lutte contre le Covid-19. Mais à son arrivée, les infirmiers et urgentistes avaient choisi de tourner le dos à la cheffe du gouvernement, "comme les politiques qui tournent le dos à nos appels à l’aide". Ils protestent ainsi contre les coupes budgétaires dans le domaine des soins de santé, du temps où elle était ministre du Budget.

"J'ai envie d'apporter un message d'apaisement," a réagi Sophie Wilmès au micro de la RTBF. "Je ne conçois pas, en aucune manière, que l'après-crise soit ramené à ce qui avait avant. Il faudra structuraliser la revalorisation du métier d'infirmier, c'est une certitude."

La Première ministre s'est ensuite rendue à l'hôpital Chirec-Delta pour une visite plus calme cette fois. Il s'agissait là des premières visites de Sophie Wilmes dans des hôpitaux depuis le début de la crise. 

 

 

Partager cet article