27.04.20
12:30

La Fédération scoute donne des informations sur les camps d'été

La Fédération scoute de Belgique s'est réunie ce week-end afin d'expliquer sous quelles conditions les camps d'été pourraient avoir lieu.

Jamais les activités scoutes n'ont été suspendues en 70 ans.

Après de longues discussions, les différents membres de la Fédération ont décidé d'annuler toute activité scoute jusqu'au 8 juin minimum.

 

Et pour les camps d'été ?

En ce qui concerne les camps de cet été, le staff fédéral a pris tous les éléments en balance afin de délivrer le message le plus clair possible aux centaines de milliers de parents, scouts et animateurs qui attendent des réponses.

Tous les camps situés sur le continent européen ne sont pas annulés à l'heure actuelle. La raison qui explique ce (non) positionnement est le caractère évolutif du virus. Le staff fédéral préfère donc patienter plutôt qu'annuler trop vite.

"Si nous devions nous décider maintenant, la seule solution serait d’annuler ces camps. Il en va de même pour les autorités : si nous leur demandons de se positionner maintenant, la seule décision tenable dans l’état actuel des choses serait celle d’une annulation."

En contact avec les autorités politiques

La Fédération scoute affirme être en contact régulier avec les autorités politiques et scientifiques qui semblent avoir conscience du problème et des besoins du mouvement de jeunesse.

Leur position est claire : il est trop tôt pour prendre une décision. Actuellement, les autorités n’ont pas les éléments nécessaires, ni pour justifier un maintien certain des activités de l’été, ni pour justifier une annulation sûre et certaine de celles- ci. Tout dépendra de l’évolution des courbes qui sont présentées quotidiennement.

 

Une décision définitive fin mai

Dans sa conférence de presse de vendredi soir, la Première ministre Sophie Wilmès a déclaré qu'une décision pour les camps d'été et les stages serait prise fin mai.

La Fédération déclare aujourd'hui qu'elle prendra une décision, avec ou sans déclaration du gouvernement fin mai.

"Quoi qu’il arrive, nous prendrons une décision fin mai. Décision du gouvernement ou pas. "

 

Sur quoi baser cette décision ?

Le staff fédéral va baser cette décision sur plusieurs critères.

Les mesures sanitaires dictées par les autorités doivent pouvoir être en adéquation avec la tenue d'un camp scout.

S'il n'est pas tenable de faire un camp car les conditions sanitaires imposées par le gouvernement sont trop difficiles à tenir, les camps seraient annulés ou adaptés.

Il est possible que certains camps puissent être maintenus et d'autres non en fonction de critères tels que le type de logement, le taille du groupe, les mesures d'hygiène appliquées, l'âge des enfants, etc.


Pour que les camps puissent se tenir cet été, il faut, en plus de cela, que les Belges aient l'autorisation de quitter leur quartier et d'aller dans les Ardennes par exemple.

 

Et les camps à l'étranger ?

Pour qu'un camp à l'étranger soit maintenu, il faudra que le pays hôte accepte la venue de Belges sur son territoire. Il sera également indispensable que les mouvements de jeunesse locaux soient autorisés.

"Il serait plus que malvenu qu’un camp belge s’y organise alors que les scouts du pays hôte ne peuvent plus se réunir"

indique Christelle Alexandre, présidente de la Fédération scoute de Belgique.
 

Des réflexions pédagogiques, budgétaires et communicationnelles sont prévues afin d'aider les sections qui auraient besoin de soutien.

 

Indy Machiels

Partager cet article

En lien avec l'article