25.03
08:29

Plus de morts en Espagne qu'en Chine, Macron lance l'opération "Résilience", 20.000 morts dans le monde

Les dernières actualités: l'Iran penche finalement vers la quarantaine, 56 nouveaux décès en 24h en Belgique, Trump se félicite du report des JO et dit qu'il y assistera en 2021, FMI et Banque mondiale appellent à geler le remboursement de la dette des pays pauvres.

Voici les dernières informations de ce mercredi 25 mars sur l'évolution de la pandémie de Covid-19 à travers le monde et en Belgique.

  • 21h50 : plus de 450.000 cas officiellement déclarés dans le monde 

Au moins 450.876 cas d’infection, parmi lesquels 20.647 décès, ont été détectés dans 182 pays et territoires, notamment en Chine (81.218 cas, dont 3.821 morts), foyer initial de la pandémie, et en Italie (74.386 cas), pays le plus durement touché en nombre de décès avec 7.503 morts.

 

  • 20h12 : Macron mobilise l'armée en lançant l'opération "Résilience"

Emmanuel Macron a annoncé mercredi à Mulhouse le lancement d'une opération militaire baptisée "Résilience", qui mobilisera les forces armées pour aider la population touchée par l'épidémie de coronavirus, à l'approche du "pic qui est devant nous".

Cette opération "Résilience", distincte de l'opération "Sentinelle" contre le terrorisme, "sera entièrement consacrée à l'aide et au soutien aux populations, ainsi qu'à l'appui aux services publics pour faire face à l'épidémie, en métropole et en Outre-mer", a affirmé le chef de l'Etat. 

Première décision, le porte-hélicoptères amphibie Mistral sera déployé "immédiatement" dans le sud de l'océan Indien et, "à partir de début avril, le porte-hélicoptères Dixmude ira se positionner dans la zone Antilles Guyane en soutien de nos territoires ultramarins", a-t-il annoncé.

"L'unité et le courage, nous permettront de vaincre, nous ne sommes qu'au début, mais nous tiendrons", a-t-il martelé, répétant à nouveau plusieurs fois "nous sommes en guerre".

Le chef de l'Etat s'exprimait juste après avoir visité l'hôpital militaire de campagne, que l'armée à sa demande a installé cette semaine en quelques jours à Mulhouse, pour soulager un peu les hôpitaux de la région, débordés par l'afflux des malades du Covid-19.

 

  • 19h47 : Plus de morts en Espagne qu'en Chine

Si les nouveaux cas continuent de stagner, l'Italie reste le pays le plus touché au monde avec 7.503 décès. Elle est suivie désormais par l'Espagne, où le nombre total de morts - 3.434 - a dépassé mercredi celui en Chine (3.281), berceau de l'épidémie.

 

  • 19h25 : France: bilan de 1.331 décès et 2.827 patients en réanimation

 

  • 18h43 : Italie: 683 nouveaux décès, le bilan est de 7.503 morts

 

  • 18h30 : Plus de 20.000 morts dans le monde, la majorité en Europe

La pandémie de nouveau coronavirus a tué plus de 20.000 personnes dans le monde, selon un comptage réalisé par l'AFP à partir de données officielles mercredi à 17H00 GMT.

Au total, 20.334 décès ont été recensés, dont une nette majorité en Europe (13.581). Avec 7.503 morts, l'Italie est le pays le plus touché devant l'Espagne (3.434) et la Chine (3.281), foyer initial de la pandémie.

 

  • 18h15 : Mort de deux patients atteints du coronavirus (autorités)

Deux personnes âgées testées positives au coronavirus sont mortes à Moscou, ont annoncé mercredi les autorités sanitaires de la capitale russe, qui n'ont toutefois pas précisé à ce stade la cause exacte de ces décès.

"Il était confirmé que les patients, âgés de 88 et 73 ans, avaient une pneumonie" et des "pathologies concomitantes", a indiqué dans un communiqué la cellule de crise du département de la santé de la ville de Moscou. 

Pour le moment, aucune mort directement liée au coronavirus n'a été officiellement confirmée en Russie, où 658 cas de contamination sont recensés selon le dernier bilan des autorités sanitaires.

 

  • 17h40 : le Luxembourg accueille des patients de l'Est de la France

Luxembourg, Luxembourg | AFP | mercredi 25/03/2020 - 17:40 UTC+1 | 347 mots

Des patients français atteints du nouveau coronavirus et ayant besoin de soins intensifs ont été accueillis au Luxembourg, a-t-on appris mercredi de source officielle.

Selon la ministre de la Santé Paulette Lenert, six patients en provenance de Mulhouse (Est de la France) ont déjà été accueillis et un septième devait l'être d'ici mercredi soir.

Le Luxembourg, petit pays de 610.000 habitants au cœur de l'Europe, a recensé à ce jour 1.333 cas de nouveau coronavirus, et huit décès. Au total 143 personnes ont dû être hospitalisées dont 21 en soins intensifs.

 

  • 17h15 : plus de 3 milliards de personnes appelées à se confiner dans le monde

Plus de trois milliards de personnes dans près de 70 pays ou territoires sont appelées par leurs autorités à rester confinées chez elles pour lutter contre la propagation du Covid-19, selon un comptage réalisé mercredi à partir d'une base de données de l'AFP. 

La plupart des territoires concernés ont décrété un confinement obligatoire, comme l'Inde, le Royaume-Uni, la France, l'Italie, l'Argentine et de nombreux Etats américains. Les autres ont mis en place des couvre-feux, des quarantaines ou se sont contentés de recommandations appuyées. 

 

  • 16h58 : L'Arabie saoudite place en quarantaine Ryad, Médine et La Mecque

 

  • 16h55 : Le coronavirus arrive au Mali et en Libye en guerre

Le Covid-19 a officiellement atteint le Mali et la Libye, deux pays où la guerre aiguise encore l'inquiétude suscitée par les limites des systèmes sanitaires africains face à l'émergence progressive de la maladie.

Tandis que le géant sud-africain se prépare à entrer en confinement dans la nuit de jeudi à vendredi à la suite de l'Algérie ou encore du Rwanda, que d'autres comme la République démocratique du Congo et le Sénégal sont passés sous le régime de l'état d'urgence, le Mali et la Libye faisaient, avec zéro patient déclaré, figure d'exceptions ainsi que quelques autres de plus en plus rares.

 

  • 16h08 : l'Iran penche finalement vers la quarantaine

Après avoir tout fait pour l'éviter, les autorités iraniennes semblent mercredi se résigner à devoir imposer des mesures de type quarantaine ou confinement pour tenter d'enrayer la progression de l'épidémie de Covid-19.

Avec plus de 2.000 décès dus à la maladie et un nombre de contaminations qui ne cesse de grimper, s'approchant désormais des 30.000 cas, selon les chiffres officiels, l'Iran est un des pays les plus frappés par la pandémie, avec l'Espagne, l'Italie et la Chine. 

 

  • 16h04 : Trump se félicite du report des JO et dit qu'il y assistera en 2021

 

  • 16h02 : Italie: 67 prêtres tués par le coronavirus

Soixante-sept prêtres italiens contaminés par le Covid-19  sont décédés depuis le début de l'épidémie en Italie, selon un bilan publié mercredi par le journal de la conférence épiscopale italienne Avvenire.

Le quotidien qui publie les noms des prêtres, très majoritairement âgés, et parfois leurs photos, évoquait encore la veille un total de 50 morts.

 

  • 15h56 : FMI et Banque mondiale appellent à geler le remboursement de la dette des pays pauvres

Le Fonds monétaire international et la Banque mondiale ont demandé de concert mercredi aux créanciers bilatéraux des pays les plus pauvres "de geler les remboursements de dettes" afin que ces pays puissent dégager de l'argent pour combattre la pandémie de nouveau coronavirus.

Ce répit permettra d'analyser la situation et les besoins de chaque pays, ont précisé les deux institutions de Bretton Woods dans une lettre commune.

Elles ont également demandé au G20 de les charger de cette tâche d'évaluation pour faire la liste des pays dont le fardeau de la dette est insoutenable et pour travailler à une restructuration.

 

  • 14h58 : La fédération espagnole débloque 500 M d'€ pour aider les clubs

La fédération espagnole de football (RFEF) va débloquer 500 millions d'euros pour venir en aide aux clubs professionnels touchés par la crise sanitaire du nouveau coronavirus, a annoncé son président Luis Rubiales lors d'une conférence de presse ce mercredi.

"Nous avons travaillé en direction d'un financement de 500 millions d'euros pour les clubs de 1re et 2e division. Ceux qui ont besoin d'entre 15 et 20 millions d'euros maintenant pourront les avoir, et les rembourser en cinq ou six ans",

a annoncé Luis Rubiales ce mercredi, parmi d'autres mesures pour aider à la lutte contre la pandémie.

 

  • 14h47 : l'Ukraine se déclare en "situation d'urgence"

L'Ukraine s'est déclarée mercredi en "situation d'urgence" pour un mois sur son territoire en raison de la propagation du coronavirus, dont 113 cas confirmés ont été enregistrés dans le pays. 

Cette mesure implique essentiellement la prolongation jusqu'au 24 avril de la fermeture des écoles, des espaces publics et de la plupart des magasins, prévue initialement jusqu'au début du mois prochain, a expliqué à l'AFP une porte-parole du gouvernement. 

 

  • 14h29 : Poutine décrète la semaine prochaine chômée pour ralentir l'épidémie de coronavirus 

 

  • 14h10 : Tokyo demande à ses habitants de ne pas sortir le weekend prochain

 

  • 12h30: Le bilan de l'épidémie de Covid-19 est  de plus de 19.000 morts dans le monde 

Le nouveau coronavirus a fait au moins 19.246 morts dans le monde depuis son apparition en décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mercredi à 11H00 GMT.

Plus de 427.940 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués dans 181 pays et territoires depuis le début de l'épidémie. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant désormais plus que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière.

L'Italie, qui a recensé son premier décès lié au coronavirus fin février, compte 6.820 morts pour 69.176 cas. 8.326 personnes sont considérées comme guéries par les autorités italiennes.

  • 11h00 434 nouvelles hospitalisations et 56 décès en 24h

La propagation du coronavirus en Belgique se poursuit. 178 personnes sont mortes au total et 2.308 patients sont hospitalisés. 434 nouvelles hospitalisations ont été enregistrées au cours des 24 dernières heures. 115 personnes ont par contre quitté l’hôpital sur les 24 dernières heures

668 nouveaux cas confirmés ont été rapportés au cours des dernières 24 heures ; 429 (64 %) en Flandre, 176 (26 %) en Wallonie, et 57 (9 %) à Bruxelles. Les données sont non disponibles ou les personnes résident à l’étranger pour 6 cas (1 %).

 

  • 10h17: La Russie veut durcir les peines pour ceux qui enfreignent la quarantaine

Des députés russes ont soumis mercredi au Parlement un projet de loi visant à durcir sévèrement les sanctions pour ceux qui enfreignent la quarantaine liée au coronavirus, qui pourraient bientôt risquer jusqu'à 7 ans de prison.

Le projet de loi a été proposé par le président de la Douma (chambre basse), Viatcheslav Volodine, et le chef de la commission parlementaire chargée des questions législatives, Pavel Kracheninnikov, tous les deux députés du parti au pouvoir, Russie Unie.

  • 09h30: le Parlement britannique ferme en raison d'un risque de contamination

Le Parlement britannique entamera ses vacances de Pâques une semaine plus tôt. Il fermera ses portes pour éviter tout risque d’infection au coronavirus dans l’établissement. La Chambre des communes puis la Chambre des Lords devraient adopter une autre loi d’urgence, mercredi. Ensuite, le Parlement restera fermé au moins jusqu’au 21 avril, selon les parlementaires.

  • 08h01: Au moins 149 morts en Allemagne, 35 dans les dernières 24 heures

Le bilan du Covid-19 continue de s'alourdir en Allemagne, où 35 personnes sont décédées des suites de la maladie ces 24 dernières heures. Au total, 149 personnes ont succombé, indique mercredi l'institut Robert Koch. Le nombre d'infections recensées est, lui, monté à au moins 31.554 dans le pays, dont 4.100 ont été confirmées hier.

  • 06h43: une plateforme d'échange de services entre patients et bénévoles lancées par Multipharma

Multipharma, groupe belge de pharmacies coopératives, s'est associé avec la start-up Pwiic afin de mettre en place une plateforme d'échanges d'aide et de services gratuits dans le cadre de la pandémie du nouveau coronavirus, annonce-t-il mercredi. Ce site web permettra aux personnes à risque, isolées ou malades, de contacter des bénévoles qui pourront aller à la pharmacie à leur place ou effectuer des courses indispensables.

  • 06h13: La Wallonie s'active pour produire ses propres masques

La Wallonie s'active pour produire ses propres masques, rapportent L'Echo et Le Soir mercredi. Une "task force" est établie ayant pour objectif la création d'une unité de production de masques basée en Wallonie et la mise en place d'une filière de décontamination de masques usagés. 

Deux projets sont à l'étude pour répondre à l'urgence actuelle mais aussi à réduire sur le long terme la dépendance vis-à-vis de producteurs étrangers : la création d'une unité de production de masques basée sur son sol et la mise en place d'une filière de décontamination de masques usagés afin de les rendre réutilisables.

  • 05h27: Un tiers de l'humanité désormais sommée de rester chez elle

Plus d'un tiers de l'humanité est contrainte de rester chez elle mercredi après la décision de l'Inde de confiner ses 1,3 milliard d'habitants face au coronavirus qui sème le chaos à travers le monde, mais les dirigeants des Etats-Unis et du Brésil s'efforcent au contraire de minimiser.

Après des semaines de tergiversations, les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 ont été reportés à 2021. Une décision accueillie avec soulagement partout dans le monde alors qu'en Italie, en Espagne, en France et dans d'autres pays, la pandémie de Covid-19 continue de provoquer des hécatombes quotidiennes.

Dans les pays les plus touchés, les hôpitaux sont au bord de l'effondrement, les personnels de santé exténués et exposés à la contagion par manque de masques et de matériel adapté, et les victimes inhumées ou incinérées à la hâte.

  • 02h42: Bolsonaro rejette le confinement qui menace selon lui de ruiner le pays

Le président du Brésil, Jair Bolsonaro, a dénoncé mardi les mesures de confinement ordonnées face au coronavirus par différents Etats et municipalités de son pays, les comparant à une politique de la "terre brûlée" qui menace de ruiner la première économie d'Amérique latine.

"Les autorités de certains Etats et municipalités doivent renoncer au concept de la terre brûlée: l'interdiction des transports, la fermeture des commerces et le confinement massif", a affirmé M. Bolsonaro dans un discours retransmis à la radio et à la télévision.

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article