24.03
15:07

Nos données de géolocalisation utilisées pour contrer le virus

Pour lutter contre le Covid-19, une mesure d'aide a été mise en place par les autorités afin d'analyser les données des téléphones mobiles. Cela, afin de cibler les éventuels mouvements de population pendant cette période de confinement en Belgique.

La ministre de la Santé et le ministre de l'Agenda numérique et de la Protection de la vie privée ont décidé de mettre en place une task force afin d'aider le gouvernement à prendre de meilleures décisions.

Le but de ce projet est d'utiliser nos données pour par exemple géolocaliser les lieux de rencontres où le confinement n'est pas respecté.

Le Campus numérique BeCentral travaille avec des analystes spécialisés dans les épidémies et trois opérateurs télécom : Telenet, Orange et Proximus.

Laurent Hublet, patron du Campus numérique BeCentral, assure que les données exploitées sont seulement celles qui sont agrégées.

"On ne regarde jamais l'individu, il n'y a pas de tracking individuel des personnes"

Seules les données d'ensemble de mouvements de population sont analysées via les téléphones mobiles.

D'autres épidémies passées telles que Ebola ou la malaria ont pu être limitées dans certaines zones notamment grâce à ce type de technologie.

L'objectif de ces analyses de données est donc de cibler si des mouvements anormaux se produisent sur certains quartiers et ainsi agir intelligemment, selon BeCentral.

 

LN24

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article