19.03
15:38

Covid-19: le festival de Cannes n'aura pas lieu en mai, Netflix réduit ses débits, des médecins portent plainte contre Edouard Philippe

Les dernières infos de ce jeudi: le festival de Cannes n'aura pas lieu en mai, Netflix réduit ses débits en Europe, le Royaume-Uni pourrait inverser la tendance en douze semaines, le Parlement accorde sa confiance à Wilmès II.

Les dernières informations de ce jeudi 19 mars sur l'évolution de la pandémie de Covid-19 à travers le monde et en Belgique.

 

  • 21h21 : Netflix réduit les débits en Europe pour éviter une paralysie de l'internet

 

Netflix a décidé de réduire les débits sur tous ses flux en Europe pendant 30 jours afin d'alléger la pression sur l'internet, a annoncé jeudi son PDG Reed Hasting.

"Netflix a décidé de commencer à réduire les débits binaires sur tous nos flux en Europe pendant 30 jours. Nous estimons que cela permettra de réduire le trafic de Netflix sur les réseaux européens d'environ 25 % tout en assurant un service de bonne qualité à nos membres",

a expliqué M. Reed Hasting dans un communiqué.

 

  • 20h30 : Le Festival de Cannes n'aura pas lieu courant mai, possible report

"Aujourd’hui, nous avons pris la décision suivante: le Festival de Cannes ne pourra se tenir aux dates prévues, du 12 au 23 mai prochains. Plusieurs hypothèses sont à l’étude afin d’en préserver le déroulement, dont la principale serait un simple report, à Cannes, fin juin - début juillet 2020",

indique un communiqué.

 

  • 19h33 : Le Royaume-Uni peut "inverser la tendance en 12 semaines", affirme Boris Johnson

Le Royaume-Uni, qui déplorait jeudi 144 morts, recommande d'éviter les rassemblements et de faire du télétravail, sans pour autant recourir à ce stade à des mesures contraignantes. Les écoles doivent fermer à partir de vendredi.

Sans écarter des mesures plus strictes pour la population face à l'accélération de la propagation du virus, notamment à Londres, Boris Johnson compte également sur les avancées scientifiques dans le développement d'un traitement.

 

  • 19h25 : Des paquebots de croisière pourraient être convertis en hôpitaux flottants (Trump)

Des paquebots de croisière pourraient être convertis en navires-hôpitaux pour traiter les malades atteints du Covid-19, a affirmé jeudi le président américain Donald Trump.

Le patron du groupe Carnival, Micky Arison, a "fait une proposition très généreuse", a déclaré M. Trump lors d'une conférence de presse.

"Il a dit qu'il avait certains bateaux qui seraient tout à fait adaptés à ce que nous faisons car ces navires sont grands et ont beaucoup de cabines".

 

  • 19h06 : Des médecins portent plainte contre Edouard Philippe et Agnès Buzyn

Trois médecins, représentants d'un collectif de soignants, ont porté plainte jeudi contre le Premier ministre français Edouard Philippe et l'ex-ministre de la Santé Agnès Buzyn, les accusant de s'être "abstenus" de prendre à temps des mesures pour endiguer l'épidémie de Covid-19, a annoncé leur avocat.

 

  • 18h13 : L'Italie dépasse la Chine pour le nombre de morts

 

  • 17h51 : Le Brésil ferme presque toutes ses frontières terrestres

Le Brésil a décidé jeudi par un décret ministériel de fermer pour 15 jours toutes ses frontières terrestres, à l'exception de celle avec l'Uruguay, afin de tenter d'endiguer l'expansion du coronavirus.

 

  • 17h36 : Trump : le monde "paie le prix fort" pour la lenteur initiale de la Chine

 

  • 17h28 :  Macron déplore que trop de Français prennent "à la légère" les consignes

"Quand je vois que des gens continuent à aller au parc, à se mettre ensemble, à aller à la plage ou à se ruer dans les marchés ouverts, c'est qu'ils n'ont pas compris les messages passés par les autorités",

a déclaré le chef de l'Etat français.

 

  • 17h02 : L'UE aide au rapatriement de 100.000 Européens bloqués à l'étranger

L'Union européenne aide au rapatriement de quelque 100.000 Européens bloqués à l'étranger en raison des conséquences de la pandémie de coronavirus, a indiqué jeudi la présidente de la Commission Ursula von der Leyen.

 

  • 16h27 : Le magazine Playboy va disparaître des kiosques

Le numéro de printemps du célèbre magazine de charme Playboy sera vraisemblablement le dernier, après 66 ans de présence dans les kiosques, a annoncé le groupe de presse, qui a choisi de tout miser sur le numérique.

 

  • 15h57 : Le prince Albert II de Monaco testé positif au Covid-19

Le prince Albert II, chef de l'Etat à Monaco, est positif au Covid-19, mais peut continuer à travailler depuis ses appartements privés, "son état de santé (n'inspirant) aucune inquiétude", a annoncé jeudi le palais.  

 

  • 15h05 : Le Parlement accorde sa confiance au gouvernement Wilmès II


Notre pays dispose dès aujourd'hui d'un gouvernement de plein exercice. Sophie Wilmès ainsi que son gouvernement ont donc les pleins pouvoirs, avec 38 députés.

Lire l'article

 

  • 14h41 : L'Union belge de football a indiqué qu'aucun match officiel ne sera disputé avant le 1er mai 2020

En ce qui concerne les entraînements, ils restent suspendus jusqu'à la fin du confinement, soit le 5 avril. L'Union belge se soumettra ensuite aux décisions du Conseil national de sécurité.

Lire l'article

 

  • 13h25 : Quand est-ce que le pic de contaminations sera atteint en Belgique ?

Sans les mesures mises en place, le pic serait arrivé très vite. L'ensemble des mesures servent à ralentir la propagation du virus et repousser le pic de contaminations

Lire l'article

 

  • 13h10: Doit-on s'attendre à un prolongement du confinement après le 5 avril ?

Lors du point presse quotidien du SPF Santé, le docteur Emmanuel André, porte-parole interfédéral Covid-19, a abordé la possibilité d'un prolongement du confinement en Belgique.

Lire l'article

 

  • 12h45 : Les "pouvoirs spéciaux" accordés au gouvernement bruxellois

Le Parlement bruxellois a accordé ce jeudi les "pouvoirs spéciaux" pour faire face à la crise du corinavirus au gouvernement Vervoort, avec l'appui de tous les groupes à l’exception du PTB, d’Agora et du Belang. 

 

  • 12h40 : Brussels Airlines a prévu 56 vols pour rapatrier plus de 9 500 Belges à Bruxelles

 

  • 12h21 : 767 morts en Espagne, + 30% en 24 heures 

 

  • 12h14 : Michel Barnier testé positif

Le négociateur en chef de l'Union européenne pour le Brexit, Michel Barnier, 69 ans, a annoncé avoir été "testé positif" au coronavirus mais s'est montré rassurant sur son état de santé, dans une vidéo postée jeudi sur Twitter.

"J'ai été testé hier positif au Covid-19. Je me trouve aussi bien que possible, confiné strictement à mon domicile", explique le Français dans cette vidéo, où il apparaît en forme, en pull bordeaux, devant une grande bibliothèque en bois. "Je vais bien, le moral est bon", ajoute-t-il dans un message accompagnant cet enregistrement.

 

  • 12h01 : Premier cas de coronavirus aux Fidji, une ville confiné

Les Fidji ont annoncé jeudi leur premier cas de Covid-19 et confiné la ville où il a été repéré alors que la panique gagnait certains habitants.

"Il y a un cas confirmé de Covid-19 dans la ville de Lautoka, un patient qui a récemment voyagé à l'étranger" et a été placé à l'isolement "sous surveillance médicale attentive", a tweeté le ministre de la Santé Ifereimi Waqainabete.

Il s'agit d'un steward de 27 ans de Fiji Airways ayant récemment voyagé aux Etats-Unis et en Nouvelle-Zélande, selon les autorités qui tentent de retrouver les passagers et membres d'équipage des vols qu'il a empruntés.

L'annonce a généré des réactions de panique à Suva, des habitants se ruant sur les supermarchés et, selon le Fiji Times, des parents se précipitant dans les écoles pour récupérer leurs enfants.

Le Premier ministre Frank Bainimarama a lancé à la télévision un appel au calme aux 930.000 Fidjiens: "l'unité nationale ne doit pas faire défaut. Personne ne doit permettre que ses actions soient guidées par la peur ou la panique".

  • 11h30: le confinement devrait durer au delà des deux semaines en France

Le confinement historique auquel la France est soumise pour tenter d'enrayer l'épidémie de coronavirus devrait "très vraisemblablement" durer au-delà de deux semaine, alors que le Parlement a repris jeudi ses travaux en vue d'un vote pour placer le pays en "état d'urgence sanitaire".

 

  • 11h25: le président sénégalais demande aux ministres de mettre la main à la poche

Le président sénégalais Macky Sall a demandé à ses ministres de mettre la main à la poche contre le coronavirus.

M. Sall indique sur les réseaux sociaux avoir décidé la création d’une "cellule nationale de crise et d’un fonds de riposte et de solidarité contre les effets du covid-19".

Il n'a pas fourni plus détails sur ces instruments, mais il "invite les ministres à contribuer, chacun, à hauteur d’un million de francs CFA" (1.500 euros). Un porte-parole de la présidence interrogé par l'AFP a confirmé qu'il s'agissait d'une demande de contribution personnelle. 

 

  • 11h15: Le coronavirus, une bombe à retardement pour les bidonvilles asiatiques

Le nouveau coronavirus a tout de la bombe à retardement pour des centaines de millions de personnes entassées dans les habitats insalubres d'Asie où on ne peut pas survivre en restant chez soi.

Lire l'article.

 

  • 11h00: 309 nouveaux cas détectés en Belgique, 1795 au total et 21 décès

Aujourd'hui, le SPF santé a annoncé 309 nouveaux cas de Covid-19 en Belgique. 145 en Flandre, 48 à Bruxelles, 95 en Wallonie et 21 dont les informations ne sont pas encore disponibles. 

Depuis le début de la crise, plus de 20.000 tests ont été effectués en Belgique pour un total de 1795 cas détectés. 

634 personnes sont hospitalisées en Belgique, soit 187 de plus qu'hier. 130 personnes sont aux soins intensifs et la Belgique dénombre 21 décès. 

 

L'évolution de la pandémie du coronavirus
Infogram

 

  • 10h18: la barre des 10.000 cas dépassée en Allemagne

 

  • 10h00: premier décès en Russie

Les autorités russes ont annoncé jeudi le premier décès dans le pays sur 147 cas établis d'un malade souffrant du Covid-19, une femme de 79 ans, le Premier ministre affirmant de son côté qu'il n'y a aucune raison de "paniquer".

 

  • 09h37 : "Amazon exerce des pressions inacceptables sur ses salariés"

Le géant de la distribution par internet Amazon exerce des pressions "inacceptables" sur ses salariés en les privant de salaire s'ils refusent de venir travailler à cause de l'épidémie de coronavirus, a estimé jeudi le ministre français de l'Economie Bruno Le Maire.

Lire l'article

 

  • 8h45: les mesures de confinement en Italie prolongées au-delà du 3 avril

Le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte a annoncé que les mesures de confinement prises depuis une semaine en Italie, pays d'Europe le plus durement touché par la pandémie, seraient "prolongées à leur échéance", le 3 avril.

"Les mesures que nous avons prises, tant celle qui a entraîné la fermeture d'une grande partie des entreprises et des activités individuelles dans le pays, que celle concernant l'école, ne peuvent être que prolongées à leur échéance", a déclaré Giuseppe Conte dans le quotidien Il Corriere della Sera de jeudi.

 

  • 7h20: le Mexique joue la décontraction

Frontières ouvertes et mesures minimalistes: le Mexique, fort de son expérience de la grippe porcine dont il avait été l'épicentre en 2009, joue encore la décontraction face au Covid-19.

Car en dépit des critiques qui commencent à s'intensifier et face à la dégradation de la situation dans des pays paralysés par le coronavirus, le gouvernement fédéral mexicain appréhende surtout le spectre d'un effondrement de son économie.

Du coup, les autorités, soucieuses de ne pas freiner le commerce et les échanges, se sont pour l'instant contentées de... changer la date des vacances de Pâques. Elles commenceront vendredi et dureront un mois au lieu des deux semaines prévues.

Autres "recommandations" à la population: se tenir à distance les uns des autres, en particulier des personnes âgées plus vulnérables.

À l'heure actuelle, les cas avérés de contamination s'élèvent à 118, pour un seul décès, celui mercredi d'un homme de 41 ans qui était diabétique, selon le ministère de la Santé.

 

  • 6h52: aucun nouveau cas d'origine locale en Chine, 34 importés

C'est un cap symbolique: la Chine a annoncé jeudi zéro nouvelle contamination d'origine locale par le coronavirus. Mais le pays-épicentre de l'épidémie redoute désormais les cas importés et a lancé une campagne tous azimuts d'aide internationale.

Par ailleurs, seuls huit nouveaux décès ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures, portant le bilan national à 3.245. 

 

  • 6h45: Le coronavirus fait exploser les ventes de cannabis au Canada

Pour gérer leur stress face à l'épidémie de coronavirus, supporter une quarantaine ou faire des stocks par crainte d'une pénurie, Canadiens et touristes se ruent depuis plusieurs jours sur les magasins et les sites de vente de cannabis, une drogue douce légale depuis fin 2018 au Canada.

 

  • 6h30: L'Australie va interdire l'entrée aux étrangers sauf résidents 

L'Australie va interdire l'entrée de son territoire aux étrangers non résidents dans le cadre de la lutte contre la propagation de l'épidémie de Covid-19, a annoncé jeudi son Premier ministre Scott Morrison.

"Une interdiction de voyage va être imposée à partir de 21H00 (10H00 GMT) demain soir à tous les citoyens non-Australiens, non-résidents" qui auraient voulu entrer dans le pays, a déclaré M. Morrison dans un discours à Canberra.

 

  • 5h20: Levée de l'état d'urgence sur l'île de Hokkaido au Japon

L'île de Hokkaido (nord du Japon) a levé jeudi un état d'urgence déclaré le mois dernier en raison de l'épidémie de coronavirus, ses autorités disant voir des signes de reflux de l'infection.

Le gouverneur de la préfecture de Hokkaido avait annoncé ces mesures d'urgences le 28 février en pleine expansion des contaminations dans la région.

Elles consistaient à appeler les habitants à éviter les sorties non indispensables, et n'étaient pas assorties de mesures coercitives comme celles appliquées en Europe.

"Nous sommes parvenus à éviter la situation que nous craignions au départ: une propagation explosive de l'infection conduisant à un effondrement du système médical qui empêcherait de sauver des vies", a déclaré le gouverneur Naomichi Suzuki au cours d'une réunion du gouvernement de Hokkaido tard mercredi soir.

"Nous lèverons l'état d'urgence le 19 mars comme prévu", a-t-il ajouté.

 

  • 4h55: 1er mort au Costa Rica, Panama et Bolivie sous couvre-feu

Le Costa Rica a enregistré mercredi son premier décès du nouveau coronavirus, tandis que le Panama, la Bolivie et le Pérou décrétaient un couvre-feu pour parer à ce fléau, et le Nicaragua et le Salvador faisaiet état d'un premier cas.

Au Costa Rica, l'homme mort du Covid-19, âgé de 87 ans, était en soins intensifs à l'hôpital de la ville d'Alajuela, à 15 km au nord-ouest de San José, a déclaré le ministère costaricain de la Santé dans un communiqué. Le pays enregistre 69 cas de contamination.

 

  • 4h50: Les grands de l'automobile arrêtent leurs usines en Amérique du Nord

Les constructeurs automobiles américains General Motors, Ford et Fiat Chrysler ont annoncé mercredi suspendre leur production de voitures en Amérique du Nord face à la pandémie du nouveau coronavirus, et les japonais Toyota et Nissan notamment prenaient des dispositions similaires.

Les usines du "Big Three" de Détroit aux Etats-Unis, au Canada et au Mexique seront à l'arrêt à compter de jeudi, jusqu'au 30 mars au moins, "pour les nettoyer en profondeur et protéger les salariés de la propagation du Covid-19", ont indiqué GM, Ford et Fiat Chrysler dans des communiqués distincts.

 

 

  •  3h52: Vers l'instauration d'un "état d'urgence sanitaire" en France

La France est soumise à un confinement historique pour faire la "guerre" au coronavirus, et le Parlement doit voter jeudi et vendredi "l'état d'urgence sanitaire" alors que le nombre de malades augmente de façon exponentielle.

Face à une "crise sans précédent", dans un pays quasiment à l'arrêt, le gouvernement a autorisé mercredi l'instauration d'un "état d'urgence sanitaire", accompagné de mesures d'urgence pour soutenir l'économie.

Il sera déclaré par décret après l'adoption du projet de loi. L'Assemblée nationale et le Sénat seront informés "sans délai" des mesures prises pendant cette période.

 

  • 2h30: Trump "en guerre" contre le coronavirus, navire-hôpital dépêché à New York

Navire-hôpital militaire attendu à New York, ingénieurs de l'armée mobilisés, recours à une loi datant de la guerre de Corée: les États-Unis sont passés à une nouvelle étape jeudi face au nouveau coronavirus, et Donald Trump s'est présenté comme un président "en temps de guerre".

La première puissance mondiale, qui a beaucoup tardé à lancer les tests au Covid-19, compte désormais plus de 7.700 cas confirmés, 118 morts. Deux premiers élus du Congrès ont annoncé être infectés.

Le président américain a annoncé une fermeture de la frontière avec le Canada, son deuxième partenaire économique, sauf pour les déplacements jugés essentiels et les marchandises. Il a espéré pouvoir la rouvrir dans 30 jours.

Donald Trump, qui avait initialement minimisé l'épidémie, adopte un ton de plus en plus grave au fil des points presse de la Maison Blanche.  

 

  • 2h07: "le plus grand défi" pour l'Allemagne depuis 1945, dit Merkel

La lutte contre le nouveau coronavirus constitue "le plus grand défi" qu'ait connu l'Allemagne depuis 1945, a estimé mercredi Angela Merkel, dans un discours sonnant comme un dernier avertissement avant de décréter le confinement de la population.

"Depuis la Réunification allemande, non, depuis la Deuxième Guerre mondiale, il n'y a pas eu de défi pour notre pays qui dépende autant de notre solidarité commune", a déclaré la chancelière dans un discours à la Nation retransmis à la télévision.

Signe de l'importance symbolique de l'intervention, il s'agit pour Mme Merkel, peu friande des grandes envolées aux accents dramatiques, d'une première sous ce format depuis son arrivée au pouvoir en 2005, au-delà des voeux télévisés traditionnels de fin d'année.

Même au cours de la crise de l'euro ou de la crise financière de 2008 et 2009, la chancelière n'était pas allée s'exprimer devant les caméras pour un discours solennel à la Nation.

 

  • 1h36: Après la BCE, Macron appelle à la "solidarité financière" de la zone euro

Le président français, Emmanuel Macron, a appelé jeudi les Etats de l'UE à prolonger l'aide exceptionnelle de la Banque centrale européenne (BCE) à l'économie par "une plus grande solidarité financière au sein de la zone euro".

"Plein soutien aux mesures exceptionnelles prises ce soir par la BCE", a écrit M. Macron sur Twitter, réagissant aux 750 milliards d'euros débloqués par la BCE, face à la crise déclenchée par l'épidémie de coronavirus.

"A nous Etats européens d'être au rendez-vous par nos interventions budgétaires et une plus grande solidarité financière au sein de la zone euro. Nos peuples et nos économies en ont besoin", a-t-il ajouté.

 

  • 1h00: le Royaume-Uni ferme à son tour ses écoles

Le Royaume-Uni s'est résolu à son tour mercredi à fermer les écoles à la fin de la semaine et jusqu'à nouvel ordre face à la propagation de plus en plus rapide du nouveau coronavirus, qui a fait plus de 100 morts sur son sol.

Nombre de pays européens ont déjà fermé leurs écoles depuis plusieurs jours, mais le gouvernement britannique s'était pour l'instant montré réticent à renvoyer les 10 millions d'élèves britanniques chez eux, jugeant l'efficacité de la mesure insuffisante par rapport aux perturbations engendrées.

 

  • 0h38: plan d'urgence de 750 milliards d'euros de la BCE

La Banque centrale européenne a annoncé mercredi soir un plan d'"urgence" de 750 milliards d'euros destinés à des rachats de dette publique et privée pour tenter de contenir les répercussions sur l'économie de la pandémie de coronavirus.

Ce "programme de rachat d'urgence face à la pandémie" sera réalisé d'ici à la fin de l'année, a précisé l'institution dans un communiqué publié à l'issue d'une réunion téléphonique du conseil des gouverneurs.

Il s'ajoute à une première enveloppe de 120 milliards d'euros déjà débloquée face à l'épidémie.

Les gardiens de l’euro mettront fin audit programme lorsqu'il sera jugé que "la phase de crise du coronavirus Covid-19 est terminée, mais en tout cas pas avant la fin de l'année", précise le communiqué.

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article