08.03
21:47

Chili: très forte mobilisation des femmes contre les violences machistes

Plusieurs centaines de milliers de femmes ont défilé dimanche à Santiago pour demander la fin des violences machistes et appeler à maintenir la pression sur le gouvernement du président Sebastian Piñera, plus de quatre mois après le déclenchement d'une crise sociale sans précédent.

Les manifestantes se sont réunies sur l'emblématique Plaza Italia et dans les rues adjacentes, pour remonter ensuite, en musique et en chanson, l'avenue Alameda, une des principales artères du centre de la capitale chilienne.

De nombreuses manifestantes arboraient le foulard vert, devenu le symbole en Amérique latine de la lutte pour le droit à l'avortement, ou des fichus violets sur lesquels étaient écrit "NiUnaMenos" (Pas une de moins), slogan de ralliement des mouvements féministes latino-américains contre les féminicides. 

Plus de 125.000 personnes ont défilé selon les premières estimations de la police. Les organisatrices ont évoqué le chiffre de 500.000 manifestantes. Quelques incidents ont eu lieu à proximité du palais présidentiel de La Moneda, placé sous forte protection policière, lorsque des manifestantes ont tenté de dégager des barrières de sécurité, avant d'être refoulées par des jets de gaz lacrymogènes et des lances à eau.

Le Chili est secoué depuis plus de quatre mois par une vague de contestation sociale sans précédent demandant au gouvernement de profondes réformes pour plus d'égalité sociale. Cette crise, la pire depuis le retour de la démocratie en 1990, a entraîné de multiples manifestations, des pillages et des incendies, avec un bilan de 31 morts.

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article