18.02
20:42

Qui doit intervenir lors du retrait d'un contenu classifié comme "revenge porn" ?

La proposition de loi contre le "revenge porn" prévoit un délai de six heures à l'auteur des images, le diffuseur ou l'opérateur télécom pour retirer ou masquer le contenu. Vanessa Matz, députée fédérale (cdH) explique quels outils sont à disposition et quelles procédures sont mises en place.

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article