09.02
06:24

La Tempête Ciara s’abattra aujourd'hui sur la Belgique

L’Institut royal météorologique (IRM) a émis samedi une alerte orange pour le vent pour la journée de dimanche, avec un risque de dégâts élevé sur tout le pays.
Le SPF Intérieur a activé le numéro 1722, joignable pour des interventions nécessitant l’aide des pompiers. 

Le parcours de la tempête en direct: 

 

Source: www.windy.com

En raison du passage de la tempête Ciara, l’Institut royal météorologique (IRM) a émis samedi une alerte orange pour le vent pour la journée de dimanche, avec un risque de dégâts élevé sur tout le pays.

Elle débutera à 10h pour prendre fin lundi matin à 11h. Une alerte jaune pour la pluie a également été émise pour une partie de la Wallonie.

Le SPF Intérieur a activé le numéro 1722, joignable pour des interventions nécessitant l’aide des pompiers. 

Le numéro 1722 concerne les dégâts importants (comme une toiture percée, une cave ou une voie publique inondées, ...) requérant l’intervention des pompiers. 

Lorsqu’aucune vie n’est en danger et que les dégâts ne nécessitent pas l’aide des pompiers, les numéros 112 et 1722 ne peuvent être utilisés. Mieux vaut s’adresser à un professionnel qualifié.

La force du vent augmentera rapidement dimanche et l’IRM prévoit déjà dans l’après-midi des rafales de 80 à 110 km/h et un risque de dégâts par endroits. Dans la soirée et la nuit suivante, au passage d’un front froid actif, les rafales augmenteront encore, avec un danger de pics entre 110 et 130 km/h, voire plus sous un orage éventuel.

Risque de dégâts élevé

Le risque de dégâts sera élevé dans tout le pays, met en garde l’Institut. 
Le vent continuera à souffler fort lundi 10 février dans la journée, mais les rafales les plus extrêmes disparaîtront. 
En cas de code orange, il est demandé à la population de se tenir prête et de suivre les conseils donnés par les autorités compétentes (éviter les zones boisées, ranger son mobilier de jardin, ne pas se garer sous un arbre, etc.). À Bruxelles, les forêts et parcs seront fermés dimanche et lundi. Des mesures similaires sont prévues dans d’autres villes, comme Anvers.
 

Alerte jaune pour la pluie

L’IRM a par ailleurs émis une alerte jaune pour la pluie, de dimanche 12h à lundi 20h, pour les provinces de Liège, Luxembourg et Namur. De 25 à localement 40 l/m2 de précipitations sont attendus en 24h de temps au sud du sillon Sambre-et-Meuse, pouvant causer des “problèmes locaux”. Ailleurs sur le pays, les quantités de précipitations se situeront plutôt autour de 20l/m2. 

Impact sur le réseau SNCB

La tempête Ciara pourrait également avoir un impact sur la circulation des trains, prévient la SNCB. L’entreprise ferroviaire pourrait en effet devoir modérer la vitesse des convois sur certaines parties du réseau. Ces mesures sont prises en étroite concertation avec Infrabel pour garantir la sécurité des voyageurs et du trafic ferroviaire. La circulation des trains pourrait également être affectée par des obstacles sur les voies (branches ou autres objets qui se seraient envolés), anticipe la SNCB, assurant que tout sera mis en œuvre pour limiter au maximum ces perturbations. L’entreprise ne peut pas encore confirmer quand et où ces mesures seront en vigueur et invite les voyageurs à consulter ses canaux de communication lors de la planification de leurs voyages.

Impact possible à Brussels Airport

Des conséquences sont également à prévoir à Brussels Airport dimanche soir, indique samedi l’aéroport bruxellois. Lorsque les rafales dépassent les 111 km/h, il n’est plus possible d’utiliser les passerelles d’embarquement et de débarquement. Il faut alors recourir à des escaliers, ce qui retarde les opérations et pourrait donc causer des retards. Selon les prévisions actuelles, ce cas de figure ne devrait cependant se présenter qu’entre 21h et 23h.

Des mesures ont déjà été prises pour les opérations sur le tarmac (chargement, bagages, refueling, etc.), explique sa porte-parole Nathalie Pierard. Le matériel est protégé et une attention particulière est apportée aux objets qui pourraient s’envoler. Les décollages et atterrissages ne seront par contre pas perturbés car le vent d’ouest souffle dans l’axe des pistes préférentielles utilisées, il vient de face pour les avions. Seul impact: un espace plus important entre les atterrissages.

Les parcs éoliens offshore probablement à l’arrêt

Les parcs éoliens en mer seront probablement mis à l’arrêt dimanche par mesure de précaution, d’après le gestionnaire du réseau de transport d’électricité Elia. La production d’électricité pourrait baisser de 1.400 MW, soit l’équivalent de la production de près d’1,5 centrale nucléaire.

Cette interruption risque d’entraîner une baisse de production d’énergie entre 15h45 et 19h45 dimanche. Comme l’équilibre entre l’offre et la demande doit être préservé sur le réseau, les acteurs du marché - comme les fournisseurs d’énergie Engie et Luminus - pourraient devoir s’approvisionner ailleurs, comme à l’étranger par exemple.

La situation ne devrait toutefois pas être problématique, rassure Elia, qui dispose des réserves nécessaires.

En ce qui concerne l’infrastructure des parcs éoliens offshore, le gestionnaire du réseau de transport d'électricité ne s’attend à aucun problème d’envergure. Lorsque les rafales atteignent 140 km/h à la Côte ou 120 km/h à l’intérieur des terres, Elia lance une pré-alerte, qui implique que les équipes d’urgence doivent se tenir prêtes à intervenir. Mais cela ne devrait pas être le cas dimanche, selon Elia. 

Les autres pays concernés

Au Royaume-Uni, le service météo local s’attend à ce que les fortes rafales et pluies provoquent des annulations et des retards dans le transport aérien, ferroviaire et maritime, voire des dégâts sur les habitations, avec une possibilité de coupures de courant.

Network Rail, le propriétaire du réseau ferré britannique, a conseillé de ne pas se déplacer en train dimanche sauf si c’est “absolument nécessaire”, et prévenu que le trafic pourrait être perturbé jusqu’à lundi matin. Plusieurs compagnies ferroviaires ont aussi décidé de réduire la fréquence et la vitesse des trains.

A Londres, une course de 10 kilomètres à laquelle devaient participer 25.000 coureurs a été annulée tandis que les parcs royaux seront fermés.

En Irlande, la cérémonie d’ouverture pour marquer, à Galway (ouest), le lancement de l’événement capitale européenne de la culture 2020, a été annulée samedi soir. La compagnie aérienne Aer Lingus a mis en garde contre de possibles retards et annulations. La tempête a atteint les côtes irlandaises ce samedi après-midi, avec des rafales mesurées à 117 km/h. 

En France

La tempête concerne plusieurs autres pays, dont l’Allemagne, la Suisse et bien sûr la France. 

Chez nos voisins, “dès dimanche matin, des vents allant jusqu’à 80 km/h vont toucher le nord et le nord-ouest (...); ils vont s’accélérer dans l’après-midi (100 km/h) et le plus fort de la tempête va être dans la soirée et la nuit de dimanche à lundi, jusqu’à 120 km/h”, a expliqué à l’AFP la prévisionniste Marion Pirat.

Seront principalement concernées les régions Normandie, Hauts-de-France, Ardennes et Lorraine. Dans le relief des Vosges, les vents pourraient atteindre les 140 km/h.

Quant au bassin parisien, la Champagne et la Bretagne, les rafales vont aller jusqu’à 110 km/h, selon Météo France.

Des conditions qui ne devaient pas faciliter la vie des rugbymen français et italiens qui se rencontrent dimanche à 16H00 au Stade de France dans le cadre du tournoi des Six nations.

“Une vigilance orange sera émise dimanche à 06H00 du matin” et les rafales vont se décaler à partir de lundi matin, a précisé la prévisionniste.

Parmi les autres facteurs aggravants, et au vu de “la période de fort coefficient de marées”, Météo France s’attend à de grosses vagues avec de côtes inondées en Bretagne et dans l’est de la Manche.

KLM annule 40 vols depuis et vers Schiphol

La compagnie aérienne néerlandaise KLM a annulé 40 vols européens pour ce dimanche. Il s’agit de 20 vols au départ et 20 vols à l’arrivée de l’aéroport de Schiphol, a indiqué une porte-parole de la compagnie.

En raisons des prévisions météorologiques, les passagers de KLM, Air France et Delta Air Lines peuvent modifier leurs réservations pour les vols de dimanche, lundi et mardi. L’aéroport amstellodamois a déjà invité les passagers à tenir compte de retards et d’annulations.

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article