18.01
16:25

Extinction Rebellion investit le Salon de l'Auto à Bruxelles

Entre 100 et 200 militants écologistes étaient mobilisés pour une action de désobéissante civile visant à dénoncer les pratiques de l'industrie automobile.

Des militants du mouvement Extinction Rebellion ont mené des actions samedi dans plusieurs stands de marques automobiles lors du salon de l’auto à Bruxelles. La police a rapidement évacué les activistes. Selon l’organisation, une centaine de personnes ont été interpellées.

D’autres actions ont ensuite été organisées dans les palais de Brussels Expo. Entre 100 et 200 militants écologistes étaient mobilisés, l’organisation laissant la liberté à ceux-ci de mener différentes actions. Certains se sont notamment enchaînés au volant des voitures exposées et d’autres ont “tagué” des véhicules. 

Chez Peugeot, quelques modèles ont également été aspergés de faux sang. Les stands de Volvo, Tesla et Land Rover ont également été perturbés.

 Au stand de Shell, vers 15 heures, un militant s’est recouvert de faux sang en criant “Shell kills” (“Shell tue”) devant les journalistes.

Quelques activistes ont arpenté les allées “déguisés” en voiture avec le slogan: “Truth is: this is the non polluting car in this place” (“La vérité est que c’est la seule voiture non polluante ici”). 

Baptisée “Salon du Mensonge”, l’action du mouvement écologiste Extinction Rebellion vise à “dénoncer tous les mensonges de l’industrie automobile et rectifier la fausse image ‘verte’ que les constructeurs automobiles projettent”, explique l'organisation.

“Ils ont déjà menti de manière flagrante sur l’impact écologique réel de leurs produits (“Dieselgate”) et continuent de mentir aujourd’hui (...) L’industrie automobile prétend chercher des solutions, mais tout en promouvant les “voitures à zéro émission”, elle fabrique et vend des SUV toujours plus lourds”, poursuit Extinction Rebellion.

Ce samedi matin s’est ouvert l’avant-dernier jour du salon de l’Auto de Bruxelles. Il s’agit en général du jour le plus fréquenté.

Images : Olivier Rozencwajg

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article