16.01
18:57

Formation fédérale : Paul Magnette clarifie les positions du Parti Socialiste

À l'occasion des vœux 2020 du Parti Socialiste, Paul Magnette a prononcé un discours taclant les «jeux stratégiques» des partis dans le processus de formation fédérale. Il a interpellé la N-VA et réaffirmé la solidité des liens de son parti avec le s.pa.

Un appel à la N-VA
 

Le président du PS Paul Magnette a appelé la N-VA à démontrer sa sincérité, cinq jours après que le président de ce parti, Bart De Wever, eut semblé faire une ouverture en direction des socialistes.

« J’entends certains dire : "nous faisons des ouvertures", eh bien, qu’ils le démontrent ! Les positions du PS, elles, sont claires et connues de tous »
 

La famille socialiste 

Magnette a prononcé son discours sous l’œil approbateur du nouveau président du sp.a Conner Rousseau. Il en a profité pour réaffirmer la solidité de la famille socialiste, au moment où des voix dissonantes se sont élevées au sp.a.

« Nous sommes deux partis, mais nous formons aussi une famille, qui partage les mêmes valeurs et les mêmes combats. Et nous sommes aussi, certains ont tendance à l’oublier, la première famille politique du pays ».

Paul Magnette s’est dit constructif, pour une majorité qui « répare les erreurs sociales » commises selon lui par le précédent gouvernement, et a répété les lignes rouges du PS.

« Ils ne réussiront jamais à diviser le socialisme »

« J’ai un message à ceux qui essaient de diviser les gens et le pays : ils ne réussiront jamais ! J’ai aussi pour eux ce message : ils ne réussiront jamais à diviser le socialisme », a affirmé jeudi le président du sp.a Conner Rousseau, présent au côté de son homologue du PS Paul Magnette à l’occasion des vœux de Nouvel an des socialistes francophones.

Apporter des solutions sociales aux questions des pensions, des soins de santé, du climat ou de la sécurité « n’est possible qu’avec deux partis socialistes les plus forts possibles », a affirmé M. Rousseau dans un discours en français.

Le jeune président de parti a appelé à se montrer constructif et à « parler avec tout le monde », mais à le faire « surtout sur base de contenus, car le futur du pays est en jeu ».


 

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article