14.01
07:45

Soins de santé: échec des négociations entre patrons et syndicats

La dernière réunion de lundi soir n'aura pas suffi: patrons et syndicats ne sont parvenus à aucun accord malgré des négociations qui se sont prolongées dans la nuit.

Les conventions signées en 2017 tardaient à être appliquées, c'est la raison pour laquelle les travailleurs du secteur des soins de santé avaient fini par se mettre en grève fin octobre 2019.

Malgré un vote au Parlement permettant la création d'un fond "Blouses blanches" - 100 millions injectés dans les hôpitaux privés en 2020 - la mise en application de ces mesures a continué à se faire attendre, au grand dam des travailleurs. 

L'objectif de l'accord de 2017 visait à revaloriser les conditions de travail de ces travailleurs. Ces derniers demandent des horaires plus stables, des contrats plus solides et de la formation. 150 000 travailleurs sont concernés. 

Les négociations des dernières semaines ont amené de nombreuses désillusions, qui ont culminé au cours de cette dernière réunion. "Lors de la séance de négociation de ce lundi, il est apparu clairement que les fédérations patronales restent dans une logique de win-win. Tout ce qu’elles concèdent doit être compensé" déclare la CNE dans un communiqué de presse. 

Ce dernier ajoute que la reprise des actions "semble inévitable".

LN24

 

Partager cet article

Contenu sponsorisé