13.01.20
17:17

La mission des informateurs royaux est prolongée jusqu'au 28 janvier

Le palais royal a annoncé dans un communiqué que Georges-Louis Bouchez et Joachim Coens poursuivront leur mission. Les informateurs feront un rapport intermédiaire le 20 janvier.

Toujours pas de gouvernement, près de huit mois après les élections. Les deux informateurs avaient pourtant laissé entendre ces derniers jours qu'il devrait être possible de passer à l'étape suivante pour la formation d'un gouvernement fédéral.

La mission de Georges-Louis Bouchez et Joachim Coens est prolongée pour la seconde fois. Après avoir remis leur premier rapport au Roi le 20 décembre, les deux informateurs ont déclaré que les pistes de coalition Arc-en-ciel et Bourguignonne étaient écartées. Dans l'impossibilité d'associer le PS et la N-VA , la marge de manœuvre des deux hommes étaient très réduite.

La coalition Vivaldi, regroupant au minimum sept partis: les socialistes, les libéraux, les écologistes et le CD&V, semblait alors la seule solution. Mais pour le CD&V, il n'est pas envisageable de laisser la N-VA hors du gouvernement tant que le parti flamand ne s'exclu pas des négociations.  

Lors des voeux de la N-VA, Bart De Wever a tendu la main au PS. Reste à voir si les socialistes changeront d'avis. 

La mission des informateurs royaux est prolongée jusqu'au 28 janvier et ils feront un rapport intermédiaire le 20 janvier.

Le communiqué du Palais royal: 

"Sa Majesté le Roi a reçu en audience au Palais de Bruxelles Messieurs Georges-Louis Bouchez et Joachim Coens. Les informateurs ont fait rapport au Roi. Le Roi leur a demandé de poursuivre leur mission en vue de clarifier davantage les différentes positions. Ils feront part de leurs conclusions au plus tard le 28 janvier et feront un rapport intermédiaire le 20 janvier.". 

 

LN24

 

Partager cet article

En lien avec l'article