06.12
07:15

Le nom du nouveau président du CD&V bientôt connu

Après le MR et Défi, c'est ce vendredi soir que le nom du prochain président du CD&V sera connu.

Ce vendredi soir, les membres du CD&V doivent élire le successeur de Wouter Beke. Deux candidats s'affrontent au deuxième tour : Sammy Mahdi (31 ans) et Joachim Coens (53 ans). Au premier tour, ils affrontaient cinq autres candidats. Au total, environ 22.000 bulletins de votes seront dépouillés ce vendredi 6 décembre pour le deuxième tour. 

 

D'un côté, Joachim Coens, le patron du port de Zeebruges et bourgmestre de Damme. Il part favori avec 26% des voix au premier tour. Plus conservateur que son adversaire, Joachim Coens pourrait cependant trembler face au jeune Sammy Mahdi, qui a obtenu 19% des voix au premier tour. 

Le CEO de Zeebruges s'est montré conservateur, entre autres, sur les questions d'avortement et d'euthanasie. Joachim Coens espère notamment rassembler les militants plus âgés en jouant sur son nom, déjà bien connu au sein du parti. Son père, Daniel Coens, fut ministre fédéral entre 1979 et 1992.

 

De l'autre côté, Sammy Mahdi, conseiller communal à Vilvorde et président des Jeunes CD&V. Avec 19% des voix au premier tour, il peut compter sur le soutien d'un électorat jeune. Comme son adversaire, Sammy Mahdi s'est opposé aux modifications des lois sur l'avortement et l'euthanasie. Ils accordent tous les deux une grande importance à la lettre "C" (chrétien) de CD&V, et souhaite la conserver. 

Peu importe l'issue, le futur président du CD&V n'aura pas le temps de souffler, et devra se lancer dans les négociations au fédéral dès son entrée en fonction. 

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article