20.11
21:17

Le budget belge épinglé une nouvelle fois par la Commission européenne

La Commission européenne estime que les prévisions budgétaires de la Belgique pour 2020 présentent «un risque de non-conformité» avec les règles européennes.

Selon Bruxelles, les budgets présentés par la France, I'talie, la Slovénie, la Slovaquie, la Finlande, l'Espagne, le Portugal et la Belgique sont susceptibles de s'éloigner des objectifs qui leur avaient été fixés.
L'effort fourni par ces membres de la zone euro pour assainir leurs dépenses publiques «est inférieur à ce qui est recommandé» par l'UE, a souligné le commissaire européen aux Affaires économiques, Pierre Moscovici.

Parmi les Etats concernés, la France, l'Italie, la Belgique et l'Espagne peinent en outre «à réduire leur dette publique trop élevée", a souligné M. Moscovici, qui les "invite à poursuivre des politiques budgétaires prudentes».

«Ces quatre pays n'ont pas suffisamment profité des périodes économiques favorables pour assainir leurs finances publiques», a souligné le vice-président de la Commission, Valdis Dombrovskis.

Sur les 19 membres de la zone euro, neuf pays ont présenté pour 2020 un projet de budget totalement conforme aux règles européennes: l'Allemagne, les Pays-Bas, l'Irlande, la Grèce, la Lituanie, le Luxembourg, Chypre, Malte et l'Autriche.
Concernant l'Allemagne et les Pays-Bas, qui disposent d'une marge budgétaire leur permettant de soutenir les investissements, Pierre Moscovici s'est félicité des «premiers pas pris vers une politique budgétaire plus expansive».

«C'est une excellente nouvelle pour la croissance de ces pays bien entendu, mais aussi pour l'ensemble de la zone euro», a souligné le commissaire français.

 

 

Partager cet article

Contenu sponsorisé