15.11
14:32

«La population souffre réellement et on empêche les étudiants d'avoir accès aux études de médecine»

Selon, Basil Sellam, président du Comité inter-universitaire des étudiants en médecine et dentisterie, les quotas Inami sont vecteurs de pénurie de médecins en Belgique.

Depuis 2018, réussir l’examen d’entrée n’est plus synonyme d’admission aux études de médecine en Flandre. En réaction à cet état de faits, un médecin et plusieurs étudiants saisissent la justice pour contester cette mesure.

Basil Sellam était l'invité de Catarina Letor dans LN24 MIDI.

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article