15.11
10:55

La Fête du Roi placée cette année sous le signe des princes héritiers

L'événement est aussi l'occasion de revenir sur le rôle que joue le souverain.

Depuis 1866, le 15 novembre est le jour de la Fête du Roi. L'événement a été placé sous le signe des princes héritiers cette année. Le thème prend tout son sens alors que la princesse Elisabeth a soufflé ses 18 bougies il y a quelques semaines.

Les cérémonies ont commencé à 10h du matin avec le traditionnel Te Deum célébré en la cathédrale des Saints-Michel-et-Gudule dans le centre de Bruxelles. De nombreux politiciens étaient notamment présents comme la Première ministre, Sophie Wilmès, le ministre de la Justice, Koen Geens ou encore le ministre de l'Intérieur, Pieter De Crem. Une séance académique a lieu dans la foulée dans l'hémicycle de la Chambre des représentants. 

La date du 15 novembre coïncide aussi aujourd'hui avec le 329e jours sans gouvernement fédéral pour la Belgique. Une période de crise politique durant laquelle le souverain joue un rôle très important. Ce dernier est amené à nommer le nouveau Premier ministre à l'issue des négociations comme le prévoit la Constitution. Ce scénario théorique a depuis évolué et les pouvoirs du Roi ont diminué comme l'explique Brieuc Beckers dans son reportage.

Pour rappel, l'appellation "Fête de la Dynastie" avait été utilisée pour la Fête du Roi lors de la Régence du Prince Charles. La dénomination était toutefois fausse, comme le souligne une lettre circulaire du Ministre de l'Intérieur de 1953, selon le site de la monarchie belge.
 

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article