13.11
09:08

« Calme-toi Georges-Louis »

Georges-Louis Bouchez et Denis Ducarme se sont succédé sur le plateau de LN24, le second appelant son opposant à « se calmer ».

Les deux libéraux étaient invités dans la Matinale de LN24, et au lendemain du premier tour des élections des bleus, la tension monte. 

Georges-Louis Bouchez, arrivé largement en tête des votes des militants, n'a cependant pas réussi à convaincre suffisamment pour être élu au premier tour avec 44,59% des voix. Face à Martin Buxant ce matin, il a rapidement monté le ton, qualifiant Denis Ducarme de « populiste et conservateur ». « J'espère que la seconde partie de campagne va être digne. Il faut que M. Denis Ducarme cesse de jouer ce refrain populiste de la base contre l'appareil du parti » a-t-il affirmé, tout en ajoutant que « Denis Ducarme est parlementaire depuis vingt ans, ministre en poste et fils du fondateur du parti. Je pense qu'il fait partie de l'appareil du parti ».

Georges-Louis Bouchez a rassemblé un large soutien au sein des députés et ministres de son au cours de sa campagne, face à un Denis Ducarme plus présent sur le terrain. Denis Ducarme quant à lui a répondu en demandant au politicien montois de « se calmer », en disant encore que « les militants du MR ont besoin d'un président rassembleur. Nous sommes des amis politiques ».

Face aux qualificatifs de « populiste et conservateur », il s'est défendu, se présentant comme un vrai libéral tout en estimant que « le courant libéralisme-social a toute sa place au MR ». Malgré son score bien inférieur - 25,12% - Denis Ducarme reste optimiste « Nous avons forcé un second tour, c'est une belle victoire démocratique. Et nous allons convaincre les abstentionnistes. Tout est ouvert » a-t-il affirmé face à Martin Buxant. Il s'est également déclaré ouvert à la possibilité d'un débat avec son adversaire. 

 

Partager cet article

Contenu sponsorisé