11.11
15:25

Paul Magnette s'estime confiant et dégage des points de convergence après une semaine de consultation

Retour sur les principaux points dégagés par le président du PS lors de sa mission d'informateur royal et rediffusion de sa conférence de presse.

Paul Magnette, actuel informateur royal, avait planifié une conférence de presse ce lundi à 15h.
Le président du PS a pu faire le point sur l'avancement de sa mission avant de remettre un premier rapport au Roi lundi 18 novembre.
Jusqu'à samedi, il avait rencontré six partis de la même famille, à savoir les libéraux, les socialistes et les écologistes du nord et du sud du pays.
«Certains points de convergence se dégagent. Il y a eu un consensus sur l'emploi, qui est un objectif essentiel pour assurer un financement durable de l'État et de la Sécurité Sociale. C'est un point d'entente très important.»
Magnette n'a pas souhaité rentrer dans les détails : «Le climat, La croissance, la cohésion sociale, le financement de la justice, la sécurité et la migration sont autant de sujets qui reviennent régulièrement.»

Il explique qu'il rencontrera le commissaire aux Affaires économiques Pierre Moscovici pour discuter du budget. «Chacun est conscient que la situation budgétaire est compliquée. Sur la manière de régler le problème des finances publiques, vous imaginez bien qu'elle diffère entre partis, bien évidemment.»

«Une autre thématique est bien entendu le volet institutionnel. La question est étudiée de manière transversale.»

M. Magnette a également parlé de l'ambiance autour des négociations : «L'ambiance de travail est excellente et tous les partis ont accepté la méthode que j'ai proposée», explique-t-il. «Les entretiens sont constructifs et respectueux». 
Il poursuit: «Il y a un certain nombre de points où il y a une ébauche de consensus. Par exemple, tout le monde est d'accord sur l'objectif de relever les basses pensions.»

Il continue:«Les libéraux, les socialistes et les écologistes se sont présentés ensemble, ça me permet d'aller plus vite vers les différentes convergences.»

«C'est une mission d'information, il ne m'est pas demandé de présenter une coalition possible mais de présenter un socle de convergences entre partis.»

Paul Magnette conclut: en se disant «optimiste» par rapport à la semaine dernière.

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article