02.11
11:43

Hong Kong: nouvelle manifestation et tirs de gaz lacrymogène

La police avait autorisé un rassemblement en soirée mais rejeté une demande de marche durant l'après-midi en invoquant des craintes sécuritaires. Comme à plusieurs reprises auparavant, les manifestants ont ignoré l'interdiction.

La police de Hong Kong a fait usage samedi de gaz lacrymogène et de canons à eau contre des milliers de manifestants pro-démocratie descendus dans les rues pour une nouvelle marche non autorisée, leur mouvement ne montrant aucun signe de recul après quasiment cinq mois.
Des foules de manifestants, vêtus de noir et portant des masques sur le visage en dépit de l'interdiction, ont déferlé sur le quartier commerçant de Causeway Bay. Des affrontements sont rapidement intervenus avec la police anti-émeutes qui a multiplié les arrestations.

La veille, la Chine avait lancé un nouvel avertissement, prévenant qu'elle ne tolérerait «aucune activité» de nature à diviser le pays ou menacer la sécurité nationale. Pékin veut «renforcer la conscience nationale et le patriotisme» à Hong Kong «par l'éducation à l'histoire et à la culture chinoises».

Partager cet article

Contenu sponsorisé