19.10
15:24

Salvini à l'assaut du pouvoir à Rome

Le leader souverainiste italien Matteo Salvini rassemble aujourd'hui ses partisans de toute l'Italie pour un grand rassemblement contre le gouvernement qu'il annonce comme "l'acte fondateur" de sa reconquête du pouvoir.

Une dizaine de trains spéciaux et plusieurs centaines de bus achemineront de toute la péninsule vers la capitale les partisans du chef de la Ligue (extrême droite).
Premier grand meeting national depuis qu'il a provoqué en plein coeur de l'été l'éclatement de la majorité que La Ligue formait avec le Mouvement 5 Etoiles (antisystème), ce rassemblement vise d'abord à contester la légitimité du nouveau gouvernement réunissant les mêmes "Cinq Etoiles" et le Parti démocrate (PD, gauche).
En provoquant la chute de l'exécutif dont il était l'homme fort et le ministre de l'Intérieur, M. Salvini espérait provoquer des élections législatives anticipées et prendre la tête du pays, avec les quelque 38% que lui donnaient les sondages à l'époque. Mais sa stratégie ayant échoué, il a dû quitter le pouvoir.

Son parti navigue aujourd'hui entre 30% et 33% des intentions de vote et reste le premier du pays, le M5S et le Parti démocrate oscillant chacun entre 18% et 20%, selon les sondages.   

«C'est ton tour, il y a une Italie à aimer et à protéger», annonce M. Salvini, dans un spot en ligne où il invite les Italiens à venir le rejoindre samedi après-midi à Rome pour une journée dite de "l'Orgueil italien".

L'événement se veut aussi "l'acte fondateur d'un projet visant à élargir le parti à des forces différentes", en vu des prochaines échéances électorales. 
Matteo Salvini mise sur un épuisement du nouveau gouvernement dirigé par Giuseppe Conte, qui penche désormais à gauche et dont il martèle qu'il est "illégitime".

Le souverainiste fait campagne pour un retour aux urnes au plus tôt, en tout cas avant la fin de la législature prévue pour 2023.

Partager cet article

Contenu sponsorisé