18.10
09:39

Carles Puigdemont auditionné dans les locaux de la police fédérale de Bruxelles

Un juge devrait lui signifier son mandat d'arrêt européen dans les prochaines heures. Il pourra alors décider de placer Carles Puidgemont en détention extraditionnelle ou de le libérer sous condition, comme ce fut le cas il y a deux ans. 

Selon son entourage, il se serait présenté spontanément "à sa propre initiative". 

Depuis son arrive en Belgique en octobre 2017, c'est la troisième fois que l'Espagne émet un mandat d'arrêt européen à l'encontre du leader indépendantiste pour obtenir sa remise. 

Une seule certitude, Carles Puidgemont ne sera pas en Espagne demain.  

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article