07.10
09:39

Invasion turque dans le Nord de la Syrie

Nouveau rebondissement au Nord de la Syrie après l'annonce de la Maison Blanche.

Les Kurdes Syriens ont averti, lundi 7 octobre, qu'une invasion militaire turque dans le Nord de la Syrie, semblerait imminente après des annonces en ce sens de la Maison Blanche. Cette dernière entraînerait une résurgence majeure du groupe jihadiste Etat islamique (EI). 

Une opération militaire turque annulerait des années de combats fructueux des Forces démocratiques syriennes (FDS), alliance de combattants kurdes et arabes, contre l'EI et permettrait aux chefs de l'organisation encore en vie de sortir de leur cachette, ont expliqué les FDS dans un communiqué. 

La Turquie est déterminée à "nettoyer" le Nord de la Syrie des "terroristes" qui menacent sa sécurité, a déclaré lundi son ministre des Affaires étrangères, Melvüt Cavusoglu, après l'annonce des États-Unis stipulant qu'ils ne s'opposeraient pas à une opération d'Ankara contre une milice kurde.

Cette déclaration intervient après l'annonce, par la Maison Blanche, que les troupes américaines déployées en Syrie allaient se retirer de certaines zones afin de libérer la voie à une opération turque contre la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG). Les YPG ont été le fer de lance dans la lutte contre le groupe Etat islamique (EI) avec l'appui des Etats-Unis et d'autres pays occidentaux, comme la France.

Cependant, la Turquie considère les YPG comme un groupe "terroriste" en raison de leurs liens avec le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), une organisation kurde qui livre une sanglante guérilla sur le sol turc depuis 1984. Ankara menace depuis plusieurs mois de lancer une opération d'envergure contre les positions des YPG situées à l'est du fleuve Euphrate afin de créer une "zone de sécurité" séparant les forces kurdes et la frontière turque.

La Turquie est déjà intervenue deux fois en Syrie depuis trois ans. Sa première opération en 2016 visait l'EI et la deuxième les YPG en 2018.

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article