02.10
06:51

«L'État n'assume pas la responsabilité du sort qu'il réserve aux gens qu'il incarcère»

La libération conditionnelle a été accordée à Michel Lelièvre par le Tribunal d'Application des Peines. Bruno Dayez, l'avocat de Marc Dutroux s'exprime sur les conditions de libération du prisonnier sur le plateau de LN24 Soir.

Le Tribunal d'Application des Peines de Bruxelles a accordé la libération conditionnelle à Michel Lelièvre, le complice de Marc Dutroux. Condition principale à sa libération : trouver un logement dans les six mois à venir. Une tâche compliquée selon Bruno Dayez, l'avocat de Marc Dutroux, pour qui «cette libération n'en est pas une», pour reprendre ses mots. Cette condition est, pour l'avocat, difficilement réalisable et il se demande «quelle âme charitable» accepterait de souscrire un contrat de bail à Michel Lelièvre. «Ces difficultés démontrent que l'État belge n'assume pas la responsabilité du sort qu'il réserve aux gens qu'il incarcère», a déclaré maître Dayez.

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article