26.09
11:30

Décès de Jacques Chirac : le monde politique en deuil

À l'annonce du décès de l'ancien président de la République, le monde politique réagit.

«Le président Jacques Chirac s’est éteint ce matin au milieu des siens. Paisiblement», a annoncé Frédéric Salat-Baroux, le gendre de l'ancien président de la République. D'importantes figures du monde politique européen se sont déjà exprimées suite à cette nouvelle bouleversante. Quelques réactions.

«Jacques Chirac fait désormais partie de l’Histoire de France. Une France à son image: fougueuse, complexe, parfois traversée de contradictions, toujours animée d’une inlassable passion républicaine». A déclaré Richard Ferrand, le président de l'Assemblée nationale dans un communiqué.

«Jacques Chirac vient de s’éteindre. J’adresse à Bernadette Chirac, à sa fille Claude et à ses proches le témoignage de mon respect et de mon affection. Les Français, quelles que soient leurs convictions, perdent aujourd’hui un homme d’Etat, mais aussi un ami», a tweeté François Hollande.

«C'est une part de ma vie qui disparaît aujourd'hui», sont les mots de Nicolas Sarkozy.

Sur Twitter, Jean-Luc Mélanchon a dit : «L'histoire de France tourne une page. Recevons la tristesse car elle a ses raisons. Il aimait la France mieux que d'autres depuis. Et pour cette part là, nous lui sommes reconnaissants».

Toujours sur Twitter, François de Rugy, ancien ministre de l'Ecologie a également rendu hommage à Jacques Chirac : «Jacques Chirac a profondément marqué la vie politique française par sa longue carrière, de la Corrèze à Paris, de ministre à Président de la République. Il a su défendre les valeurs de la République, ancrer la France dans l’Europe et réussir la grande réforme de l’armée de métier». 

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker s'est aussi exprimé sur les réseaux sociaux : «Aujourd'hui, l'Europe perd une de ses figures de proue, la France un grand homme d'État et moi un ami fidèle. Jacques Chirac était un homme de fortes convictions, celles des valeurs humanistes de fraternité, de respect de la tolérance».

«Je suis très attristée par l'annonce de la mort de Jacques Chirac», a indiqué Angela Merkel dans un tweet. «Il était pour nous, Allemands, un partenaire formidable et un ami», a-t-elle ajouté après le décès de l'ancien président français, qu'elle avait en particulier côtoyé durant ses deux premières années à la chancellerie, de 2005 à 2007.

Le président Emmanuel Macron prononcera à 20H00 une allocution télévisée en hommage à son prédécesseur Jacques Chirac, a fait savoir l'Elysée après l'annonce du décès de l'ancien chef de l'Etat.

Emmanuel Macron a également renoncé à se rendre à Rodez, où il devait lancer le débat national sur les retraites dans la soirée. Cette manifestation est toutefois maintenue avec la participation de Jean-Paul Delevoye, le haut-commissaire aux retraites.

Partager cet article

Contenu sponsorisé