23.09
18:26

Le Sommet de l'ONU sur le climat s'ouvre dans un contexte alarmant

La plupart des dirigeants de la planète seront cette semaine à New York pour l’assemblée générale des Nations unies. Dans ce cadre est organisé un sommet d'urgence pour le climat.

Tout juste 3 jours après les manifestations de la jeunesse pour le climat, une soixantaine de dirigeants mondiaux se retrouvent, aujourd'hui à l'ONU, pour un sommet sur «l'urgence climatique» censé relancer l'accord de Paris.
Antonio Guterres, secrétaire général des Nations unies, espère que des dizaines de leaders annonceront une révision à la hausse de leurs plans de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Jamais l'humanité n'en avait rejeté autant dans l'atmosphère.
À noter que moins de la moitié des 136 chefs d'État et de gouvernement qui viennent cette semaine à New York pour l'Assemblée générale de l'ONU ont demandé à participer à cette réunion climat.
Un nombre important d'États devraient annoncer leur intention d'être neutres en carbone d'ici 2050, selon Antonio Guterres. Ce but de "neutralité carbone", considéré si radical en 2015 qu'il avait été exclu du texte de l'accord de Paris, est devenu un point de ralliement pour de plus en plus d'États et de multinationales, rendu plus pressant par les canicules, les cyclones et les images de glaciers fondants presque à vue d'oeil.
 

Partager cet article

Contenu sponsorisé