18.09
17:05

Les cigarettes électroniques interdites en Inde

Mercredi, le gouvernement indien a décidé d'interdire la cigarette électronique dans le pays. Une ordonnance du Premier ministre Narendra Modi interdit l'import, l'export, le transport, le stockage et la vente de cigarettes électroniques.

Le gouvernement indien compte interdire les cigarettes électroniques dans le pays, c'est ce qu'il a annoncé ce mercredi. Deux raisons à cette décision : des impératifs sanitaires et la lutte contre les addictions.

La ministre des Finances, Nirmala Sitharaman a déclaré en conférence de presse que la décision d'interdire la cigarette électronique a été prise suite à l'impact de cette dernière sur la jeunesse. "C'est devenu très à la mode de les essayer, de les utiliser", a-t-elle ajouté.

Une ordonnance passée par le gouvernement du Premier ministre Narendra Modi interdit la production, l'import ou l'export, le transport, le stockage et la vente de cigarettes électroniques. 

Une première infraction à cette ordonnance peut entrainer un an de prison et/ou 100.000 roupies (1.270 euros) d'amende. Une récidive élèverait l'amande à 500.000 roupies (6.300 euros) et serait passible de 3 ans de prison.

Ce bannissement en Inde fait suite à une interdiction de l'Etat de New-York de commercialiser des cigarettes électroniques aromatisées sur son territoire.

 

 

 

Les cigarettes électroniques connaissent une popularité grandissante depuis leur apparition au milieu des années 2000. Présentées par leurs défenseurs comme nettement moins dangereuses que les cigarettes traditionnelles, elles font cependant l'objet de nombreuses craintes de la part des autorités sanitaires et des législateurs du monde entier. Ceux-ci ont peur qu'elles ne conduisent davantage de jeunes à fumer du tabac par la suite.  

Partager cet article

Contenu sponsorisé