13.09
14:29

Qui sont les nouveaux ministres du gouvernement de la Fédération et de Wallonie ?

Zoom sur le nouveau casting ministériel

Retour sur le parcours des nouveaux ministres désignés cette nuit.

Elio Di Rupo (PS): Ministre-Président.

Willy Borsus (MR): vice-Président. Ministre de l’Économie, du Commerce Extérieur, de la recherche, de l’innovation, du numérique, de l’aménagement du territoire.

Céline Tellier (Ecolo):  ministre de l’environnement, de la nature, du Bien-Etre animal et de la rénovation rurale.
Elle est également patronne d’Inter-Environnement Wallonie, où elle a débuté sa carrière. Une ASBL qui fédère les associations qui luttent pour la défense de l’environnement en Wallonie. Docteur science po

Christie Morreale (PS) Ministre de l’Emploi, de l’Action sociale, de la Santé et de l’Egalité des chances.
Criminologue de formation, elle est également chargée d’un mandat d’Échevin à Esneux pour lequel elle est chargée des matières relatives à la Jeunesse et les sports, l’égalité des chances, la petite enfance, la coopération au développement et les affaires sociales. Élue députée wallonne en 2014 et déléguée en tant que Sénateur à la Communauté Française, elle se voit élire à nouveau le 26 mai 2019. 

Valérie De Bue (MR) Ministre de la fonction publique, de l’informatique, de la simplification administrative, en charge des allocations familiales et du Tourisme. 
Valérie De Bue, née le 7 octobre 1966 à Vilvorde est une femme politique belge wallonne, membre du MR.  Engagée en politique, depuis 2000, aux côtés de Louis Michel, Charles Michel et Serge Kubla, elle attache une importance toute particulière aux questions de mobilité, de sécurité routière et du statut des handicapés. Députée fédérale depuis 2003, elle est réélue en juin 2007 ainsi qu'en 2010 en occupant la seconde place de la liste MR en Brabant wallon.

Le mercredi 26 juillet 2017, elle est annoncée ministre des Pouvoirs locaux, du Logement et des Infrastructures sportives pour le Gouvernement Wallon, en l'attente du vote de confiance du parlement.

Jean-Luc Crucke (MR) Ministre du budget et des finances, des aéroports.

Jean-Luc Crucke, né le 29 octobre 1962 à Renaix, est un homme politique belge et un ministre wallon, membre du MR. Il est licencié en droit et a été avocat au barreau de Tournai. Il dirigeait un cabinet d'avocats à Frasnes-lez-Anvaing. De 1984 à 1988, il était membre des étudiants libéraux. En 2017, il est nommé ministre wallon du Budget, des Finances, de l'Énergie, du Climat et des Aéroports.Il est vice-président de l'Institut Jules Destrée depuis 2014.

Philippe Henry (Ecolo) Ministre du Climat, de l’Energie, de la mobilité et des infrastructures.
Pendant ses études à l'Université de Liège, il est président de la Fédé, la délégation étudiante de l'ULg, puis de la Fédération des étudiants francophones en 1994-1995.Diplômé d'ingénierie civile en 1995, il termine également un Master en management en 1997, tout en étant chercheur (de 1995 à 1999). Conseiller communal à Sprimont et Directeur politique d'Ecolo, il est également depuis les élections législatives du 10 juin 2007 député fédéral.

Le 16 juillet 2009, il devient ministre wallon de l'environnement, de l'aménagement du Territoire, de la mobilité, du transport et des sites désaffectés au sein du gouvernement Demotte II. Réélu député wallon en 2014, il devient également sénateur de communauté.

Pierre-Yves Dermagne (PS) Ministre des pouvoirs locaux, du Logement. . Il a été ministre régional wallon des Pouvoirs locaux du 26 janvier 20171 au 28 juillet 2017.

Député wallon et de la Communauté française depuis les élections régionales du 25 mai 2014, il est également Bourgmestre de la commune de Rochefort (province de Namur) suite aux élections communales du 14 octobre 2018. Il est licencié en droit (Université catholique de Louvain, 2003) et avocat; il fut attaché parlementaire de Maurice Bayenet (Parlement wallon), Chef de Cabinet adjoint du Ministre Philippe Courard et Conseiller auprès de la Ministre Éliane Tillieux.

Le 26 janvier 2017, il devient ministre wallon des Pouvoirs locaux suite à la démission de ce dernier. Le 28 juillet 2017, suite à la motion de méfiance adoptée par le parlement wallon, Pierre-Yves Dermagne retrouve son échevinat à Rochefort et les bancs du Parlement wallon en tant que député.

Fédération Wallonie-Bruxelles :

Pierre-Yves Jeholet (MR) Ministre Président, chargé des relations intra-belges, des relations avec les institutions européennes, de la coopération au développement et des fonds structurels européens.

Il jouit d'une grande expérience en politique en tant que conseiller provincial, conseiller communal, bourgmestre, membre du parlement wallon et de la Communauté Française. Il est également devenu député MR au parlement wallon. Depuis 2017, il est ministre de l'emploi, de l'économie et de la formation.

Valérie Glatigny (MR) ministre de l’enseignement supérieur, de la Recherche Scientifique de l’Enseignement de promotion sociale.
Elle était conseillère auprès du président du Parlement européen quand elle est apparue en mai dernier comme première suppléante sur la liste d'Olivier Chastel aux élections européennes. 

Frédéric Daerden (PS) sera en charge du budget, de la Fonction Publique et de l’Egalité des chances. Député européen 2009-2014. Elu au parlement fédéral en 2014 et nommé Vice -Président du groupe PS de la chambre. Il est bourgmestre d'Herstal depuis octobre 2006. 

Caroline Désir (PS) a été nommée ministre de l'enseignement obligatoire. née le 20 octobre 1976 à Bruxelles, est une femme politique belge, membre du PS.

Elle est juriste licenciée en droit (Université libre de Bruxelles) et elle détient une licence spéciale en droit social (Vrije Universiteit Brussel). Elle est députée au Parlement Régional bruxellois depuis juin 2009. Elle est aussi députée au Parlement de la Fédération Wallonie Bruxelles depuis juin 2009 et nommée Vice-présidente de la commission Éducation. De 2013 à 2019, elle est échevine à Ixelles chargée de la Rénovation urbaine - contrats de quartier, de la mobilité et des propriétés communales, puis en charge de l’instruction publique. Elle devient députée fédérale en mai 2019.

Bénédicte Linard (Ecolo) ministre la Petite enfance, de la Culture, des médias, de la Santé et des droits des femmes.

Bénédicte Linard a débuté la politique en 2012 à Enghen. Entre 2014 et 2018, elle a été échevine des Finances. Elle a obtenue un poste de cheffe de groupe au parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. 

Partager cet article

Contenu sponsorisé