11.09
17:49

Footgate : Christophe Henrotay et Christophe Cheniaux inculpés pour blanchiment d'argent

Les deux hommes ont été inculpé pour blanchiment d'argent en fin de journée. Un mandat d’arrêt international a été demandé à l’encontre de Christophe Henrotay pour qu’il soit extradé vers la Belgique. Cela pourrait prendre jusqu’à 40 jours.

Hier et aujourd’hui, des perquisitions ont été menées par le parquet fédéral belge (quatre à Monaco, deux en Belgique du côté de Liège et une à Londres), et plus précisément l’Organe central de répression de la corruption.

Résultats de ces perquisitions : deux personnes ont été arrêtée pour les besoins de l’enquête.

Tout d'abord Christophe Henrotay, un célèbre agent de joueurs belges. Il est pour le moment toujours entendu par la police monégasque. Puis, un de ses collaborateurs, Christophe Cheniaux, son beau-frère, qui a été arrêté à Liège. Il est actuellement entendu par la police belge. Le juge Michel Claise,  juge d'instruction spécialisé dans la lutte contre la délinquance financière, qui a notamment travaillé sur les Panama Papers ou les différents leaks, est présent à Monaco pour instruire le dossier.

7 millions d’euros, 3 véhicules de luxe et deux appartements ont été saisi par les autorités. Les deux collaborateurs sont inculpés pour blanchiment d’argent, corruption privée, association de malfaiteurs, faux et usage de faux. On parlerait ici de transfert de fonds via des sociétés offshores, sous couvert de l’anonymat et donc intraçable en Belgique. Des mécanismes souvent utilisés en matière de corruption et blanchiment. Le tout se serait opéré dans le cadre de transferts de joueurs de football de la Belgique vers l’étranger (il s’agirait notamment du transfert de Youri Tielemans d’Anderlecht vers Monaco).

On rappelle aussi que le dossier a été ouvert en avril dernier, déjà par le juge Claise, suite à des irrégularités dans le transfert de Aleksandar Mitrovic, d’Anderlecht vers Newcastle. À l’époque, les sièges d’Anderlecht et l’Union Belge avaient été perquisitionnés mais aucune arrestation n'avait été effectuée.

Partager cet article

Contenu sponsorisé