04.09
14:46

Brexit: Boris Johnson ne s'opposera pas au texte demandant un report du Brexit

Les 27 Etats membres de l'Union européenne doivent approuver ce report à l'unanimité.

Les députés britanniques ont adopté mercredi une loi demandant le report du Brexit, infligeant un nouveau revers cuisant au Premier ministre Boris Johnson. En réaction, le Premier ministre, qui s'est dit prêt à mettre en oeuvre le Brexit "coûte que coûte", a demandé la tenue d'élections générales le 15 octobre.

La motion gouvernementale n’a obtenu que 298 voix, soit moins que la majorité des deux tiers de la Chambre des communes nécessaire pour être adoptée, les élus de l’opposition travailliste s’étant abstenus. 

Aujourd'hui il déclare qu'il ne s'opposera pas au report du Brexit et laissera le texte anti «no deal» faire son chemin.

Pour rappel, après une longue soirée de débat au Parlement mardi soir, 21 députés du parti conservateur de Boris Johnson l’ont défié et ont voté avec les élus de l’opposition, après la première défection du député Phillip Lee. Par conséquent, comme il l’avait promis en début de semaine, le chef du gouvernement a exclu les membres de son parti qui ont voté contre son projet de Brexit et se sont alliés à l’opposition. 

 

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article